-A A +A
Partager sur Facebook
ACTUALITÉS RÉGIONALES

ACTUALITÉS RÉGIONALES

Clinique spécialisée de prise en charge des personnes atteintes de la maladie pulmonaire obstructive chronique (mpoc)

Ce projet, qui favorise une pratique infirmière de qualité ainsi qu’une continuité des soins chez les gens atteints de MPOC, démontre clairement que l’implication de l’IPS en équipe interprofessionnelle apporte un grand avantage à ses clients.

Le suivi des maladies chroniques : une offre de service complète

L’équipe de la clinique est composée de deux infirmières praticiennes spécialisées (IPS), de deux inhalothérapeutes, d’une infirmière, d’un directeur adjoint aux soins infirmiers et d’une conseillère-cadre en soins infirmiers. Toute l’équipe travaille à ce que le client puisse recevoir un continuum de soins, qu’il soit à domicile, soigné par un groupe de médecine familiale (GMF) ou au moment de sa sortie de l’hôpital.

Clinique spécialisée maladie pulmonaire
De gauche à droite : Ginette Bernier, présidente de l'ORIICA, Sophie Mathieu, IPSPL, Estelle Rancourt, IPSPL, Vicky Racine, IPSPL, Yves Roy, directeur adjoint des soins infirmiers, volet pratiques professionnelles et développement clinique, Marie Line Gagnon, conseillère-cadre en soins infirmiers, Céline Gagnon, infirmière, Krystelle Jacques, inhalothérapeute, Sandra Rodrigue, inhalothérapeute, Jérôme Ouellet, OIIQ.

Une utilisation judicieuse des compétences infirmières spécialisées

Au sein de l’équipe, l’IPS est appelée à agir tant sur le plan de la prévention que sur celui du traitement et du suivi des clients. Cette prise en charge essentielle évite les visites aux urgences à répétition et les risques d’éventuelles hospitalisations. Les habiletés et l’expertise de l’IPS assurent ainsi la satisfaction des besoins d’une clientèle atteinte d’une maladie chronique complexe, une clientèle vieillissante qui est en croissance.

L’IPS en équipe interprofessionnelle : un grand avantage pour les clients

Le leadership infirmier est inhérent à ce projet, puisque l’IPS est au centre de l’intervention : en plus d’intervenir auprès du client, elle mobilise les membres de sa famille pour qu’ils accompagnent leur proche dans l’autogestion de sa condition de santé. En plus d’être efficace, le modèle interdisciplinaire adopté par ce projet pourrait certainement être transposable à d’autres maladies chroniques chez l’adulte.

Les acteurs du projet sont :

Marie Line Gagnon, conseillère-cadre en soins infirmiers;

Vicky Racine, infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne;

Estelle Rancourt, infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne;

Krystelle Jacques, inhalothérapeute;

Sandra Rodrigue, inhalothérapeute;

Céline Gagnon, infirmière;

Yves Roy, directeur adjoint aux soins infirmiers.

» En savoir plus sur le projet

 

 

Recherche

Mots clés

TD